Veuillez accepter l'utilisation des cookies pour vous permettre de disposer d'une navigation optimale.

Vous souhaitez êtres accompagnés*
d'un acteur financier de premier plan ? MSIN vous donne accès à une gamme de produits et services performants Plan d'épargne d'actions défiscalisé Gestion de portefeuille sous mandat Gamme complète  de SICAV et FCP

Vous souhaitez êtres accompagnés
d'un acteur financier de premier plan ?

Contactez-nous

Accueil

Actualités et presse

FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE DU 25 SEPTEMBRE AU 29 SEPTEMBRE 2017

 FM 29092017

- Le conseil de Bank Al-Maghrib a tenu sa troisième réunion mardi 26 septembre et, il a décidé de maintenir inchangé son taux directeur à 2,25% ;

- Bank Al-Maghrib a noté que l’inflation a fortement ralenti, passant de 1,9% au cours des deux premiers mois de 2017 à 0,2% en moyenne sur les six mois suivants, sous l’effet principalement du repli des prix des produits alimentaires à prix volatils. Elle devrait ressortir à 0,6% sur l’ensemble de l’année 2017, avant de s’accélérer à 1,3% en 2018 ;

- Les ventes de ciments, principal indicateur du secteur BTP, se sont repliées de 4,9% au terme des huit premiers mois de 2017. Les ventes ont atteint 9 203,7 millions de tonnes contre 9 676,4 millions de tonnes à fin août 2016 ;

- Au terme du premier semestre 2017, les sociétés cotées à la bourse de Casablanca tirent leur épingle du jeu et elles ont généré, jusqu’à le 29 septembre 2017, une masse bénéficiaire de 15,2 milliards de dirhams, en progression de 8,5% par rapport à fin juin 2016.

-LYDEC :

Au titre du premier semestre 2017, Lydec a réalisé un chiffre d’affaires de 3,5 milliards de dirhams, en progression de 4,6% par rapport à la même période, en 2016. Cette progression est tirée essentiellement par la répercussion de l'augmentation des prix d'achats de l'électricité au 1er janvier 2017, conformément au contrat programme Etat-ONEE. Par ailleurs, l’Excédent Brut d’Exploitation enregistre une hausse de 8,8% à 471 millions de dirhams, grâce à la croissance des activités travaux générant des recettes de maîtrise d’œuvre et à la poursuite de la maîtrise des charges d’exploitation.

De son côté, le résultat financier ressort en hausse de 5 millions de dirhams au premier semestre 2017, à -36 millions de dirhams, suite notamment à la diminution de l’endettement long terme, du fait principalement de la poursuite du remboursement de l’emprunt obligataire.

Au final, le Résultat Net s’améliore de 23% à fin juin 2017, atteignant 108 millions de dirhams. Ce dernier avait été impacté au premier semestre 2016 par une situation climatique particulièrement défavorable et par un retard de mise en œuvre du programme des travaux.

-RISMA :

Le groupe RISMA réalise, au premier semestre 2017, un chiffre d’affaires de 688 millions de dirhams, en progression de 1,7% par rapport à fin juin 2016. Cette progression tient à une très bonne performance des hôtels en activité (+19 MDH) et à la contribution du nouvel Ibis Rabat (+15 MDH), et ce malgré les rénovations et la fermeture de l’Ibis Casablanca Gare, qui impactent négativement le chiffre d’affaire de -23 millions de dirhams.

Au niveau opérationnel, l’Excédent Brut d’Exploitation s’améliore de 10% à 183 millions de dirhams, profitant de la hausse de l’activité et de la maîtrise des charges. Par ailleurs, le Résultat d’Exploitation ressort en baisse de 7,8% à 63,2 millions de dirhams, impacté par la hausse des dotations aux amortissements et provisions de 22,1%.

Pour sa part, le Résultat Net Part du Groupe s’établit à -31 millions de dirhams contre 60 millions de dirhams au premier semestre 2016. Pour rappel, le RNPG avait été impacté positivement au 30 juin 2016 par l’indemnisation de 65 millions de dirhams au profit de RISMA versé par Accor Gestion Maroc (AGM) et par un produit exceptionnel de 42 millions de dirhams, relatif à sa filiale (SAEMOG) qui avait bénéficié d’un abandon de dette.

De son côté, la filiale Moussafir a fait l’objet au cours de l’exercice 2016 d’un contrôle fiscal portant l’IR, l’IS, la TVA et les droits d’enregistrement pour la période 2012-2015, ainsi que la contribution sociale de solidarité pour la période 2013-2015.

-SONASID :

Sur les six premiers mois de l’année 2017, le chiffre d’affaires consolidé du sidérurgiste national, Sonasid, a connu une hausse de 5,8% à 1,7 milliard de dirhams. Cette évolution est due à l’augmentation du prix de vente moyen soutenue par l’augmentation des prix de la ferraille et du rond à béton au niveau international.

De son côté, le Résultat Net Part du Groupe ressort bénéficiaire de 21 millions de dirhams, contre un déficit de 61 millions à la même période l’an passé.

-LafargeHolcim Maroc :

Au terme du premier semestre 2017, le groupe LafargeHolcim Maroc a réalisé un chiffre d’affaires en baisse de 10,3% à 3,9 milliards de dirhams, impacté par la baisse de 9,2% de la demande nationale de ciment, béton et granulats. Par ailleurs, le Résultat d’Exploitation Courant s’élève à 1,6 milliards de dirhams, en recul de 17,4% par rapport à fin juin 2016. Il est impacté par la baisse du chiffre d’affaires et la hausse du coût du petcoke.

Au final, le Résultat Net consolidé s’est replié de 21,8% à 966 millions de dirhams par rapport à celui de la même période en 2016.

-Label’Vie :

Au premier semestre 2017, le chiffre d’affaires du groupe Label’vie s’établit à 3,9 milliards de dirhams, en progression de 11,4% par rapport au premier semestre 2016. Cette progression s’explique par l’augmentation des ventes des magasins existants au 31 décembre 2015 de 4,2%, la montée en puissance des magasins ouverts en 2016 et les ventes additionnelles réalisées par les magasins ouverts au premier semestre 2017.

Au niveau opérationnel, l’Excèdent Brut d’Exploitation s’élève à 392 millions de dirhams, en amélioration de 23% par rapport à la même période, en 2016.

Le Résultat Net Part du Groupe, quant à lui, ressort à 89,8 millions de dirhams contre 67 millions de dirhams en juin 2016.

-SODEP - Marsa Maroc :

Au titre du premier semestre 2017, le chiffre d’affaires du groupe SODEP s’établit à 1,27 milliards de dirhams, en légère baisse de 0,2% par rapport à la même période, en 2016. Par ailleurs, le Résultat d’Exploitation consolidé s’élève à 373,1 millions de dirhams, en repli de 13,3% en raison de l’alourdissement de 19,3% de dotations aux amortissements se rapportant à la mise en service en septembre 2016 du Quai Nord au port d’Agadir et en octobre 2016 du terminal à Conteneurs 3 au port de Casablanca.

De sa part, le RNPG s’est repli de 9,5% à 259 millions de dirhams du fait du recul du Résultat d’Exploitation.

 

WEEKLY ACTIONS : Retrouvez les derniers chiffres de la bourse suivis chaque semaine par la société de Bourse M.S.IN.

WEEKLY ACTIONS DU 29/09/2017

Réalisé par Hyperlink